Eudora Welty (L3, UPPA) : Cours 2

Adressé aux étudiants de L3 LLCER de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (semestre 6), ce cours porte sur un corpus de nouvelles de Eudora Welty (issues de A Curtain of Green, 1941, et de The Wide Net and Other Stories, 1943).

Après une présentation approfondie de la biographie, de l’œuvre et du style de Welty, ce cours magistral se penche plus spécifiquement sur la représentation des personnages féminins, la photographie et ses effets sur l’écriture de Welty, la place de la politique dans la vision de l’auteur.

Les TD permettent aux étudiants de mettre en pratique ce qu’ils ont appris à la faveur de commentaires de textes et, surtout, d’un travail privilégié sur la dissertation.


Ce deuxième cours magistral explore la caractérisation des personnages féminins de Welty. Le titre du cours, For a […] breaking of the nets » : Welty et l’agentivité féminine” (diaporama disponible ici en pdf)s’inspire de la supplication de Livvie, le personnage principal de la nouvelle éponyme : « Oh, for a stirring of the leaves, and a breaking of the nets ! » (CS 230). Recluse dans une petite maison perdue aux abords de la piste Natchez, Livvie mène une existence peu stimulante auprès de Solomon, un mari qu’elle n’a pas choisi et qui, bien qu’il ne la maltraite pas, la prive d’une liberté qu’elle peut à peine nommer. Livvie est une Perséphone aux Enfers qui erre entre la maison et la cour aux arbres ornés de bouteilles colorées destinées à capturer les mauvais esprits. C’est elle qui est captive, captive d’un mari mourant et d’une vie monotone. Pourtant, à la fin de la nouvelle, Livvie parvient à s’échapper de sa prison dorée : la nouvelle s’achève sur une scène pleine d’espoir, celle d’une mise en liberté inespérée. Les nouvelles de Welty sont peuplées de personnages féminins qui s’émancipent au fil des intrigues, et ce deuxième cours magistral traite de ces modalités d’émancipation.

 



Citer ce billet
Eva Gourdoux (2024, 15 mars). Eudora Welty (L3, UPPA) : Cours 2. Eva Gourdoux. Consulté le 14 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/11nnm

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search